Organisation en Belgique

Récolter des dons en toute transparence en Belgique et/ou à l’étranger.

Votre association ou organisation œuvre à l’intérêt général en Belgique ? Elle souhaite récolter des dons en Belgique et/ou au-delà des frontières pour concrétiser un ou plusieurs projets ?

Nos différentes formules vous aident à collecter des dons en toute transparence - en Belgique, en Europe et/ou à l’international (États-Unis, Canada, Asie…) - et donnent de la visibilité à votre/vos projet(s). Vos donateurs, qu’ils soient basés en Belgique ou ailleurs dans le monde, sont assurés que leurs dons sont utilisés à bon escient. Ils bénéficient en outre d’avantages fiscaux.

Quelle formule pour votre projet ?

Découvrez quelques-unes de nos formules pour récolter des dons. Nous restons à votre entière disposition pour les adapter à vos besoins et souhaits.

Récolter des dons en Belgique

Le Fonds des ‘Amis de’, une formule qui permet à un groupe de philanthropes de soutenir votre organisation de manière structurelle.

Récolter des dons en Europe et/ou à l’international

Les donateurs (particuliers, entreprises, organisations) établis en France, aux Pays-Bas, au Grand-Duché de Luxembourg et au Danemark peuvent effectuer directement un don en faveur de votre organisation via la Fondation Roi Baudouin, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux dans leur pays de résidence. Nous nous chargeons de leur délivrer les attestations fiscales des pays concernés.

Notre vaste réseau à l’international permet en outre à votre organisation de recevoir des dons d’autres pays en Europe et/ou ailleurs dans le monde.

RÉCITS
UN ENGAGEMENT QUI INSPIRE !

Quand la solidarité naît d’une passion

Stimuler la philanthropie

"Nous avons essayé d’apporter notre petite pierre à l’édifice, à hauteur des moyens dont nous disposions."
Laurence Lenne
antiquaire et philanthrope

StoryChief Story

Quand les plus vulnérables donnent leur avis sur la transition énergétique

Précarité et exclusion

"Les personnes vulnérables aussi ont envie de participer à la transition énergétique, mais elles se disent limitées à cause de leurs difficultés financières."
Bruno Daelen
participant aux groupes de discussion FETA