Récit

Un patrimoine musical qui revit

Le patrimoine musical peut être magnifique dans les musées, mais il est encore plus beau lorsque les instruments et partitions d’antan reprennent vie devant un public contemporain. Le Fonds du Patrimoine gère un nombre croissant d’instruments et de manuscrits.

Le Fonds du Patrimoine de la Fondation a déjà constitué une belle collection de pièces qui témoignent de notre patrimoine musical, que ce soit via des donations ou des acquisitions, souvent réalisées avec le soutien des Fonds philanthropiques qu’elle gère.

Ces œuvres – instruments, manuscrits, enregistrements – sont parfois trop fragiles pour pouvoir quitter leurs vitrines. Mais heureusement, ce n’est pas toujours le cas. La musique est le domaine par excellence qui permet de faire vivre le patrimoine aux auditeurs d’aujourd’hui. Soit en donnant à de jeunes musiciens l’occasion de jouer d’un instrument historique de qualité, soit en redécouvrant et en interprétant une partition.

Un bel exemple est celui de Pierre Fontenelle, un jeune violoncelliste namurois qui s’est fait une place au sein de l’orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie, à Liège, tout en continuant à étudier et à se perfectionner. Il s’est vu prêter un violoncelle datant de 1860 et fabriqué par Nicolas François Vuillaume, qui gérait un atelier à Bruxelles au 19e siècle et était le facteur d’instruments du Conservatoire royal.

Ce prêt illustre les belles collaborations que permet le réseau du Fonds du Patrimoine. L’instrument a été acquis par le Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché. La gestion du prêt, qui comprend le suivi et l’administration, est assurée par le Fonds Strings for Talents.

Pierre Fontenelle est tout à fait ravi de cette possibilité : « Je suis à la fois extatique et honoré de me voir confier ce violoncelle, après une longue recherche d’un compagnon de route musical. Ce patrimoine belge n’avait plus été joué depuis quelques décennies. Rapatrié dans son pays natal, ses aigus argentés et ses basses caverneuses qui m’avaient tant inspiré lors du premier toucher résonnent à nouveau. »

« Un musicien ne peut faire naître son idéal musical sans un instrument de qualité exceptionnelle. Tout comme un peintre projette son imagination sur une toile à l’aide d’une palette complète des teintes les plus complexes et de pinceaux de diverses finesses, je suis confiant que ma vision artistique pourra naître des entrailles de ce Nicolas-François Vuillaume. Bien plus que le simple résultat matériel de la science mystérieuse de la lutherie, cet instrument, doté d’une personnalité sonore distincte et de sensibilités particulières, s’apparente plus à un être vivant avec lequel je tisserai une relation de confiance et de respect. »

Du manuscrit au concert

Il est très rare de voir resurgir un manuscrit contenant des compositions qui n’ont plus été jouées depuis des siècles. Le ‘Chansonnier de Louvain’, également acquis par le Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché, constitue l’une de ces découvertes exceptionnelles.

Ce recueil de chants polyphonique de la fin du 15e siècle, complet et recouvert de sa reliure d’origine, était tombé dans l’oubli avant de réapparaître en 2016. Il contient un chant sacré en latin et 49 chansons séculières en français. Mais également compositions inconnues, ce qui rend ce chansonnier très intéressant pour l’histoire de la musique.

Le Chansonnier de Louvain a été confié à la Fondation Alamire, à Louvain, le centre international d’étude de la musique des Pays-Bas méridionaux, qui s’est penché sur l’étude musicologique de ce matériel. En outre, le Solazzo Ensemble l’a présenté en première mondiale en 2017 à New York. Depuis, ces chants polyphoniques ont été interprétés de manière professionnelle à plusieurs reprises.

Nous espérons qu’ils sera bientôt possible de jouer ‘La fiancée de Messine’, l’unique opéra du violoniste et compositeur belge Henry Vieuxtemps (1820-1881). Il y a une dizaine d’années, le Fonds du Patrimoine a pu acquérir le manuscrit de cet opéra inachevé grâce au Fonds Manoël de la Serna. Depuis, le manuscrit a été restauré et, sous l’impulsion de la musicologue Agnès Vieuxtemps et du chef d’orchestre Nicolas Krauze, l’œuvre a été retravaillée pour pouvoir être jouée en intégralité. Il n’y a donc plus qu’à attendre une première mondiale pour couronner cette initiative exceptionnelle.

Des instruments pour de jeunes talents

Outre le violoncelle dont joue Pierre Fontenelle, d’autres instruments sont mis à la disposition de jeunes talents par l’entremise de la Fondation.

C’est dans ce but que le Fonds Strings for Talent achète des instruments. La première acquisition, en 2019, est à présent utilisée par la violoncelliste Florianne Remme. Elle a été suivie plus récemment par l’achat d’un quatuor (deux violons, un alto et un violoncelle). La sélection des musiciens qui les recevront en prêt est en cours.

Un Fonds dont la fondatrice souhaite rester anonyme a acquis deux violoncelles et deux archets ; l’un des violoncelles a déjà été attribué à Diego Coutinho.

Le Fonds du Patrimoine prête quant à lui un archet du 19e siècle à la violoncelliste Camille Thomas.

"Je suis à la fois extatique et honoré de me voir confier ce violoncelle, après une longue recherche d’un compagnon de route musical."
Pierre Fontenelle
Violoncelliste, s’est vu prêter un violoncelle (1860) de N.F.Vuillaume

Enfin, le Fonds L’Instrument du Musicien aide de jeunes musiciens à acheter leur propre instrument, avec un plan d’épargne auquel contribue le Fonds. Par ailleurs, des propriétaires privés ont mis deux violons à la disposition, en prêt, de deux jeunes talents.

Autres Fonds et formules philanthropiques

FBN Van Gestel (Fonds)

La rencontre entre la lutherie et l’archeterie contemporaine d’excellence et de jeunes musicien(ne)s en pleine ascension.

Young Belgian Strings (Fonds des Amis de)

Des philanthropes soutiennent des projets de l’asbl Young Belgian Strings, un orchestre à cordes composé de jeunes talents, diplômés ou étudiants des Conservatoires et Hautes Eco…

Atelier Théâtre Jean Vilar

Rénover l’infrastructure technique du théâtre Jean Vilar et accroître les possibilités d’utilisation de la scène et des espaces destinés aux collaborateurs et au public.

Autres communiqués

Le Fonds LIVE2020 soutient 90 professionnels de la musique live pour un total de près de 200.000 euros

Le Fonds de solidarité LIVE2020, géré par la Fondation Roi Baudouin, soutient 90 professionnels de la musique live pour un total de près de 200.000 euros.

Sauvegarde d’un patrimoine musical belge

Le Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché a fait l’acquisition de 17 manuscrits musicaux autographes du compositeur belge Philippe Boesmans afin de les sauvegarder pour la postérité.

Le Fonds LIVE2020 soutient 211 professionnels du secteur de la musique live et lance son 3ème appel

Le Fonds LIVE2020 soutient 211 professionnels du secteur de la musique live et lance son 3ème appel

Autres récits
Un engagement qui inspire !

La philanthropie au chevet des jeunes musiciens

Musique et culture

"Il est très rare d’obtenir un tel gage de confiance pour un premier enregistrement, surtout avec un projet audacieux comme le mien."
Valentine Buttard
Pianiste, bénéficiaire du Fonds Fravanni