Récit

Kosmotive : améliorer la santé des femmes et des jeunes filles au Rwanda

2023

Une subvention de 200.000 euros du Business Partnership Facility (BPF), géré par la Fondation Roi Baudouin, a donné un spectaculaire coup de pouce à une jeune entrepreneuse qui a pour objectif d’améliorer radicalement la vie des femmes et des jeunes filles au Rwanda.

La jeune entrepreneuse Blandine Umuzranenge dit que cet argent l’aidera à atteindre son but : d’ici la fin 2023, employer 100 jeunes femmes produisant des serviettes hygiéniques écologiques et réutilisables pour toutes les femmes rwandaises, et pas seulement les plus favorisées. Elle a introduit une demande de soutien au Business Partnership Facility (BPF), qui aide des projets entrepreneuriaux qui contribuent à atteindre les Objectifs de Développement durable (ODD) dans les pays en développement.

Accès à des informations, des produits et des services sanitaires

Le projet ‘KosmoPads’, qui a obtenu la subvention, a démarré en 2019 et est le dernier développement en date de Blandine depuis qu’elle a lancé en 2014 ‘Kosmotive’. Cette entreprise sociale a pour mission d’améliorer la santé reproductive, maternelle et infantile au Rwanda et, en fin de de compte, dans toute l’Afrique, avec un meilleur accès aux services de santé pour les mères et les enfants.

Sous le label Kosmotive, elle a créé Kosmos, un magazine imprimé et en ligne qui fournit des informations sur la santé maternelle et le mode de vie à de jeunes femmes et à des mères; l’appli et l’assistance téléphonique KosmoHealth, qui localise des services d’urgence ou des aides à domicile pour des femmes enceintes; et la Collection Kadablah, sa propre gamme de vêtements, chaussures et accessoires écologiques pour femmes enceintes et jeunes mères.

Le magazine a donné à Blandine sa première plateforme pour parler de la relation parent-enfant en général et pour promouvoir des centres d’aide et de conseil pour mamans. Mais très vite, elle s’est concentrée sur le défi, pour de nombreuses femmes et jeunes filles, de trouver des produits d’hygiène menstruelle abordables et de qualité. Ce qui l’attristait tout particulièrement, c’était que des filles de familles pauvres doivent systématiquement improviser des serviettes hygiéniques à partir de vieux vêtements.

“J’ai fait des recherches statistiques et j’ai constaté que 18% des filles et femmes rwandaises ne pouvaient pas se payer de serviettes menstruelles. Une femme sur cinq doit donc manquer l’école ou s’absenter du travail à cause de ses règles : c’était un enjeu aussi bien économique que social et sanitaire.

“Je me suis donc demandé : quand quelqu’un va-t-il changer le système ? Pour moi, il s’agissait surtout de refuser qu’il soit normal de ne pas aller à l’école ou au travail quand on a ses règles.”

Blandine a commencé à étudier la possibilité de fabriquer des serviettes réutilisables – alors quasiment inconnues au Rwanda – à la fois pratiques, bon marché et durables.

“Les serviettes réutilisables n’étaient guère connues au Rwanda et ne sont toujours pas très courantes. Mais comme je m’occupais déjà de textile et que je fabriquais et vendais des vêtements, j’ai recherché des matières pour fabriquer des serviettes qui dureraient plus longtemps, qui seraient abordables et écologiquement durables et qui déstigmatiseraient la période des règles.”

Ayant identifié des matières de qualité, Blandine a commencé par fabriquer 20 serviettes haut de gamme par jour – qui sont utilisables pendant deux ans et qui ne doivent même pas être jetées ensuite :

“Après deux ans, les clientes peuvent renvoyer leurs serviettes usagées et en recevoir de nouvelles à moitié prix. Le tissu des serviettes usagées est déchiqueté et revendu comme rembourrage à des fabricants de meubles. Elles sont donc vraiment respectueuses de l’environnement.”

Création d’emplois

La détermination de Blandine à fournir un produit essentiel à des femmes défavorisées a une autre importante plus-value sociale : la création de cent emplois pour jeunes femmes d’ici la fin 2023.

Sa première équipe se composait seulement de trois travailleuses à Kigali, la capitale rwandaise. À la fin de 2022, elle employait 27 personnes pour une production qui était passée à 5.000 serviettes hygiéniques par jour. Le soutien du BPF l’aidera à atteindre son objectif d’employer 100 personnes à la fabrication de KosmoPads.

Avant Kosmotive, Blandine, qui a une formation en maths, sciences, informatique et communication d’entreprise, ne manquait pas de possibilités de carrière et avait décroché un stage de programmation et de mise en réseau informatique.

”Je ne voyais pas le but ou le sens de ce que je faisais. Je voulais seulement faire quelque chose qui serait une passion et que je voudrais continuer à faire même sans gagner d’argent”.

”Les KosmoPads, c’est refuser qu’il soit normal de manquer l’école ou de ne pas aller au travail quand on a ses règles.’’
Blandine Umuzranenge
Kosmotive

Et ce quelque chose, c’est Kosmotive.

À propos du Business Partnership Facility

Fondé par la Coopération belge au Développement (DGD) et géré par la Fondation Roi Baudouin, le programme de soutien Business Partnership Facility ‘Enterprises for SDGs’ accorde des aides à des projets entrepreneuriaux qui cherchent à atteindre au moins un des 17 Objectifs de Développement durables définis par les Nations Unies pour éradiquer l’extrême pauvreté et rendre notre monde plus durable d’ici 2030. La procédure de sélection est fortement axée sur la création d’emplois et l’amélioration de la condition des femmes, la réduction des impacts environnementaux ainsi bien sûr que la viabilité économique durable et les possibilités de croissance ou de diffusion du modèle d’entreprise.

Avec 7 sélections organisées depuis 2019, le BPF a soutenu 50 projets pour un montant total de près de 8,2 millions d’euros.

www.businesspartnershipfacility.be

Autres récits
Un engagement qui inspire !

Mieux vivre et traverser le cancer

Prévention et promotion de la santé

"Chaque patient peut en permanence trouver ici l’activité qui lui convient en fonction de son trajet de soins personnel."
Daphné Bernard
coordinatrice de la Maison Mieux-Être de Charleroi

Autres appels à projets

Comment favoriser la mise en place d’initiatives de prévention et de promotion de la santé au sein des hôpitaux psychiatriques ?

Soutenir la recherche sur la promotion de la santé et la prévention des maladies au sein des hôpitaux psychiatriques.

En cours

Fonds BYX – ‘Ne tournons pas autour du pot !’ - Ecoles fondamentales

Soutenir les écoles du fondamental de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui s’engagent à améliorer l’état, l’accès et la gestion de leurs sanitaires

Sélection annoncée

Encouragement des habitudes alimentaires saines et de l’exercice physique pris en suffisance

Appel à projets visant à promouvoir des habitudes alimentaires saines et une activité physique suffisante chez les enfants et les jeunes.

Sélection annoncée

Autres Fonds et formules philanthropiques

Love Health Center (Fonds des Amis de)

Des philanthropes soutiennent des projets du Love Health Centre, qui sensibilise, soutient et accompagne toute personne dans son épanouissement intime, relationnel et sexuel.

Herent - 't Groeihuis - "Vruchtbare Aarde" (Compte de projet)

L'asbl souffre d'humidité ascendante dans les murs extérieurs de son bâtiment et souhaite s'attaquer au problème de manière approfondie.

Justine Henin Foundation (Fonds des Amis de)

Des philanthropes soutiennent des projets de la fondation privée Justine Henin Foundation qui encourage la pratique sportive auprès d’enfants malades ou porteurs de handicap.

Autres communiqués

La Fondation Roi Baudouin instaure le vendredi matin ‘sans réunion’ à partir du 1er janvier 2024

07 12 2023

Dès janvier 2024, les collaborateurs et collaboratrices de la FRB disposeront d'un ‘moment de concentration’ tous les vendredis matins.

‘Ne tournons pas autour du pot’ : 78 écoles soutenues pour améliorer l’état de leurs sanitaires

26 06 2023

Le Fonds BYX soutient 78 écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour améliorer l’état de leurs sanitaires.

Douze écoles et organisations encouragent les jeunes à manger sainement et bouger suffisamment

23 08 2022

Le Fonds pour l’Alimentation et la Santé de la Fédération de l’Industrie Alimentaire soutient 12 projets visant à manger sainement et bouger suffisamment.